Etudiants

Les BUT tendances sur Parcoursup

Sur la plateforme Parcoursup, les Bachelors Universitaires de Technologie (BUT) continuent de gagner en popularité parmi les lycéens. En 2024, ces formations occupent une place de choix, venant juste après les licences, les BTS et les classes préparatoires en termes de demandes.

Avec 855.940 vœux enregistrés en 2024, le BUT est la quatrième formation la plus sollicitée sur Parcoursup. Ce chiffre représente une augmentation de 17.000 vœux par rapport à 2023, selon une note publiée par le SIES en mai 2024.

Classement des BUT les plus populaires

Parmi les 36 mentions de BUT disponibles, certaines attirent beaucoup plus de demandes que d’autres. Le podium des formations les plus demandées reste inchangé en 2024 :

  1. BUT Techniques de Commercialisation : Avec 197.863 vœux, cette formation arrive en tête des préférences.
  2. BUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) : Cumulant 166.975 vœux, ce parcours est très prisé.
  3. BUT Informatique : Enregistrant 65.857 vœux, cette formation complète le trio de tête.

Répartition des demandes entre secteurs

Un équilibre notable existe entre les BUT du secteur des services et ceux du secteur de la production. En effet, dans le top 10 des BUT les plus demandés sur Parcoursup, on retrouve une répartition presque égale avec six mentions pour le secteur de la production et quatre pour celui des services.

Secteur de la production

Parmi les formations de production, certaines attirent particulièrement l’attention des candidats. Le BUT Informatique est très prisé, en raison de la forte demande de compétences en technologies de l’information et en développement logiciel sur le marché du travail. Le BUT Génie Mécanique se distingue également, offrant une solide formation en conception et fabrication de systèmes mécaniques, indispensable dans l’industrie manufacturière et l’ingénierie.

Le BUT Génie Civil attire les étudiants intéressés par les carrières dans la construction et l’infrastructure, où les compétences en conception, gestion de projet et durabilité sont de plus en plus valorisées. Enfin, le BUT Génie Électrique se révèle attractif pour ceux souhaitant se spécialiser dans les systèmes électriques, l’électronique et les énergies renouvelables, domaines en pleine expansion avec la transition énergétique.

Secteur des services

Du côté des services, les formations en BUT Techniques de Commercialisation sont extrêmement populaires, offrant des compétences en marketing, gestion de la relation client et stratégies commerciales, essentielles pour les entreprises de tous secteurs. Le BUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) est également très demandé, préparant les étudiants à des carrières dans la gestion, la comptabilité et les ressources humaines.

Ces formations équilibrées entre production et services permettent aux étudiants de choisir des parcours alignés avec leurs aspirations et les besoins du marché, garantissant ainsi une insertion professionnelle réussie et diversifiée.

Préférences des lycéens technologiques

Les lycéens issus de filières technologiques montrent une forte inclinaison pour les BUT, qui leur sont particulièrement destinés et bénéficient de quotas spécifiques sur Parcoursup. En 2024, 57,8% des candidats de la voie technologique ont formulé au moins un vœu en BUT, contre un tiers des lycéens de la voie générale et seulement un sur dix de la voie professionnelle.

Popularité croissante des BUT

La hausse des demandes pour les BUT est principalement attribuée aux terminales technologiques, dont la part a augmenté de 1,4 point par rapport à 2023. Toutefois, les candidats ne se limitent pas uniquement aux BUT dans leurs choix. En effet, bien que 35% des candidats aient fait au moins un vœu en BUT, seulement 2% n’ont sélectionné que des BUT, combinant souvent leurs vœux avec des licences (75%) et des BTS (59%).

Cette tendance montre que les BUT commencent à s’imposer comme une option sérieuse pour la poursuite des études, offrant des alternatives diversifiées et adaptées aux aspirations professionnelles des lycéens.