Etudiants

Les études pour devenir député

À l’Assemblée nationale, les députés ont la responsabilité de préparer, examiner et voter les lois de la République française. Leur rôle ne se limite pas à légiférer ; ils surveillent également les dépenses publiques et interrogent le Gouvernement sur ses politiques. Élus de terrain, les députés représentent les électeurs de leur circonscription (il y en a 577 en France) et sont au cœur de la démocratie parlementaire.

Les missions d’un député

Bien que chaque député soit élu dans une circonscription spécifique, son mandat est national. Les principales missions des députés incluent :

  • Déposer des propositions de loi : Ils peuvent initier de nouveaux textes législatifs.
  • Prendre la parole à l’Assemblée nationale : Les députés participent activement aux débats.
  • Appartenir à une commission permanente : Ces commissions préparent les débats en séance publique.
  • Modifier les textes législatifs : Les députés peuvent proposer des amendements aux lois en discussion.
  • Saisir le Conseil constitutionnel : Ils peuvent demander un contrôle de constitutionnalité des lois.
  • Poser des questions au Gouvernement : Ils interrogent le Gouvernement sur sa politique et son action.
  • Signer des motions de censure : Ces motions peuvent mettre en cause la responsabilité du Gouvernement.

En plus de leurs fonctions législatives, les députés jouent un rôle de porte-parole des préoccupations de leurs électeurs. Ils passent beaucoup de temps dans leur circonscription, écoutant et discutant avec les citoyens pour comprendre leurs besoins et préoccupations.

Les qualités requises pour devenir député

Pour devenir député, il faut avoir des convictions fortes et être motivé par l’intérêt général. Les qualités indispensables incluent :

  • Aptitudes en communication : Un bon député doit être un excellent orateur et savoir rédiger des textes législatifs.
  • Capacité d’écoute : Être à l’écoute des électeurs et de ses collègues est crucial.
  • Gestion du stress : Les débats peuvent être houleux et il faut savoir défendre ses idées sans s’énerver.
  • Engagement : Le mandat de député demande un investissement total, souvent au détriment de la vie personnelle.

Les études et les qualifications

Aucun diplôme spécifique n’est requis pour devenir député. Toutefois, il faut remplir certaines conditions légales :

  • Nationalité : Être de nationalité française.
  • Âge : Avoir au moins 18 ans (24 ans pour les sénateurs).
  • Droits civiques : Avoir le droit de vote et être éligible.
  • Non-inéligibilité : Ne pas être dans un des cas d’inéligibilité prévus par le code électoral.

Bien que les études ne soient pas obligatoires, de nombreux députés ont suivi des formations en sciences politiques, droit, ou économie. Une formation en média training peut aussi être utile pour améliorer la communication devant les médias et en situation de crise.

Formation continue et retour à la vie professionnelle

Durant leur mandat, les députés n’ont généralement pas le temps de poursuivre leur carrière professionnelle. Après cinq ans à l’Assemblée nationale, ils peuvent devoir se réorienter, ce qui peut nécessiter des formations complémentaires ou un bilan de compétences.

Comment est élu un député ?

Les députés sont élus lors des élections législatives. Pour être élu au premier tour, un candidat doit obtenir plus de 50 % des suffrages exprimés et au moins 25 % des voix des électeurs inscrits. Sinon, un second tour est organisé, où les candidats ayant obtenu au moins 12,5 % des voix des électeurs inscrits peuvent se présenter. Le candidat avec le plus grand nombre de voix au second tour est élu.

Évolution et perspectives

Un député peut se représenter après un premier mandat ou briguer d’autres mandats politiques comme celui de sénateur. Certains peuvent même accéder à des postes ministériels ou à des responsabilités importantes au sein de leur parti.

Quel est le salaire d’un député ?

Afin de garantir l’indépendance de leur fonction, les députés en France perçoivent une indemnité parlementaire dont le montant est réglementé par la loi. Cette indemnité se compose de plusieurs éléments :

  1. L’indemnité de base : Elle s’élève à 7 637,39 euros bruts par mois, soit 5 931,95 euros nets. Cette indemnité est soumise aux cotisations sociales et est imposable.

  2. L’indemnité de résidence : Représentant 3% de l’indemnité de base, elle s’élève à 177,96 euros nets par mois.

  3. L’indemnité de fonction : Calculée comme un quart du total des deux premières indemnités, elle est de 1 527,48 euros nets par mois.

En additionnant ces éléments, un député français gagne donc environ 7 637,39 euros nets par mois. En plus de cette indemnité, des moyens matériels et financiers sont mis à disposition des députés pour l’exercice de leur mandat :

  • Avance de frais de mandat : Pour couvrir les dépenses liées à l’exercice de leur fonction, les députés reçoivent une avance mensuelle de 5 950 euros.
  • Crédit pour rémunération des collaborateurs : Chaque député dispose de 10 581 euros mensuels pour embaucher jusqu’à cinq collaborateurs. Il est interdit aux députés d’embaucher leurs proches comme collaborateurs. Si ce crédit n’est pas entièrement utilisé, le montant non dépensé est reversé au budget de l’Assemblée nationale.
  • Prise en charge de certaines dépenses : Les frais de transport entre Paris et la circonscription, ainsi que les frais d’hébergement, sont pris en charge directement par l’Assemblée nationale.

Les députés en charge de certaines fonctions spécifiques, comme les questeurs ou les présidents de commission, peuvent recevoir des indemnités supplémentaires en fonction de leurs responsabilités.

Collaborations et rencontres

Au quotidien, les députés collaborent avec divers acteurs politiques et institutionnels : autres députés, sénateurs, membres du Gouvernement, et journalistes. Ils multiplient également les rencontres avec les citoyens et les acteurs locaux de leur circonscription.

Devenir député demande un engagement profond, une capacité à communiquer et écouter, ainsi qu’une volonté de servir l’intérêt général. Bien que les études ne soient pas obligatoires, une bonne préparation et des compétences spécifiques sont cruciales pour réussir dans cette mission exigeante.