Actualités

Poupette Kenza demande une libération

Depuis le 8 juillet 2024, Poupette Kenza, de son vrai nom Kenza Benchrif, est au cœur d’une affaire judiciaire grave impliquant des accusations de tentative d’extorsion en bande organisée. L’influenceuse, connue pour ses millions de followers sur les réseaux sociaux, a été mise en examen et incarcérée pour des faits particulièrement graves qui ont secoué l’opinion publique.

Les accusations portent sur une tentative d’extorsion en bande organisée, ainsi que sur une association de malfaiteurs. La plainte a été déposée le 23 février 2024 par un couple (Walid et Caroline, une ex-associée de Poupette Kenza) qui a affirmé avoir été soumis à diverses formes de surveillance, y compris l’implantation de mini-caméras près de leur domicile et une balise GPS sur leur véhicule. De plus, ils ont été physiquement menacés et sommés de remettre une somme de 200 000 euros, selon un communiqué du procureur de la République de Rouen, Frédéric Teillet. Ces charges sont liées à des activités illégales présumées où Poupette Kenza aurait tenté de soutirer des fonds de manière frauduleuse en collaboration avec d’autres individus. L’affaire a été révélée suite à une enquête approfondie des autorités, qui ont trouvé des preuves substantielles de son implication​.

Suite à son arrestation, Poupette Kenza a été placée en garde à vue, puis incarcérée. Son avocat a demandé une libération sous contrôle judiciaire, citant la nécessité pour elle de s’occuper de sa famille, notamment en raison de sa grossesse. Cette demande inclut des conditions strictes : résidence fixe à Rouen, présentation hebdomadaire au commissariat, et interdiction de quitter le territoire français. Si cette demande est refusée, une libération sous bracelet électronique pourrait être envisagée. La demande sera traitée le jeudi 11 juillet 2024.

Les accusations ont non seulement affecté la vie professionnelle de Poupette Kenza, mais ont également eu des répercussions sur sa vie personnelle. Déjà au cœur de plusieurs polémiques.

Le public et les followers de Poupette Kenza ont réagi fortement à ces révélations. Les réseaux sociaux sont inondés de critiques sévères, et sa réputation en tant qu’influenceuse a subi un coup dur. Les accusations d’extorsion en bande organisée sont prises très au sérieux par le public, qui suit l’évolution de l’affaire avec beaucoup d’attention.