Etudiants

Que faire si je n’ai été accepté à aucun master ?

Si vous n’avez pas été accepté sur le master de votre choix, ne désespérez pas. L’entrée en master est souvent très compétitive et il est normal de rencontrer des obstacles. Cependant, ne laissez pas ces premiers refus vous décourager. Plusieurs options s’offrent à vous pour poursuivre vos études et réaliser vos objectifs académiques et professionnels. Que ce soit à travers la phase complémentaire de candidature, la saisine du rectorat, ou encore d’autres recours, des solutions existent pour vous aider à trouver une formation adaptée à votre profil et à vos aspirations. Voici les différentes étapes et démarches à suivre pour maximiser vos chances d’intégrer un master et continuer sur la voie de la réussite.

La phase complémentaire

Quand ?

Elle débute le 25 juin et se termine le 31 juillet.

Étapes :

  1. Dépôt des candidatures (25-30 juin) : Vous pouvez formuler jusqu’à dix vœux, classés par ordre de préférence.
  2. Examen des dossiers (1-12 juillet) : Les établissements examinent vos candidatures.
  3. Résultats d’admission (15-31 juillet) : Vous recevrez les réponses. Une fois un vœu accepté, les autres sont automatiquement annulés.

Saisine du rectorat

Conditions :

  • Avoir été refusé à tous vos vœux en phase complémentaire.
  • Avoir validé votre licence.
  • Avoir candidaté à au moins cinq formations différentes dans au moins deux mentions de master et deux établissements différents.

Comment ?

  1. Rendez-vous sur le site de Mon Master.
  2. Préparez les documents suivants :
    • Preuve de l’obtention de votre licence (ou attestation de réussite).
    • Relevés de notes des trois années de licence.
    • Attestations des refus sur Mon Master.
    • Lettre de motivation détaillant votre projet de poursuite d’études.

Délais :

  • Vous avez quinze jours après le dernier refus pour saisir le rectorat.
  • Le rectorat devra vous faire trois propositions de formation compatibles avec votre projet et votre licence.
  • Vous aurez huit jours pour accepter chaque proposition, sinon elle sera considérée comme refusée.

Recours à une commission

Si, malgré la saisine du rectorat, vous n’avez pas de réponse positive, votre dossier sera examiné par une commission d’accès au deuxième cycle de l’enseignement supérieur. Cette commission comprend notamment le recteur de région académique et les présidents des universités de la région.

Même en cas de refus initial, des solutions existent pour vous permettre de poursuivre vos études. Restez informé des différentes phases et soyez prêt à réagir rapidement pour maximiser vos chances.

Vous pouvez contacter l’équipe Mon Master à l’adresse mail suivante : contact.monmaster@enseignementsup.gouv.fr ou par téléphone, avec le numéro vert 0800 002 001.