Etudiants

L’industrie du jeu vidéo ne cesse de croître

En France comme à l’échelle mondiale, l’industrie du jeu vidéo connaît une croissance fulgurante. Depuis plusieurs années, le marché se développe autant au niveau des professionnels du secteur qu’il se démocratise auprès du grand public. Zoom sur un environnement plein d’opportunités.

Création et financement

Si le marché est aussi dynamique, c’est qu’en 2019, ce ne sont pas moins de 1200 jeux qui étaient en cours de production ! Parmi eux, plus de 60% sont de nouvelles propriétés intellectuelles. Près de la moitié, 43%, de toute cette production aura été commercialisée sur cette même année.

L’industrie du jeu vidéo, et de l’animation 3D, est fortement ancrée dans une dimension internationale. Le secteur s’exporte ! C’est ce que confirme l’étude, car 44% du chiffre d’affaires des studios a été réalisé à l’international sur l’année 2019.

Si les métiers de la création sont ceux qui créent le plus de vocations, ceux de la communication et du marketing ne sont pas en reste. En effet, le budget réservé à la promotion des jeux continue de s’étendre par rapport à 2018, avec 14% du budget de production réservé à la bonne commercialisation du produit.

Enfin, last but not least, la France est le 2ème pays le plus attractif après les États-Unis selon les professionnels français du secteur !

Que faut-il retenir ?

Emplois et effectifs

Une étude menée par Idate DigiWorld et le Syndicat National du Jeu Vidéo a révélé quelques enseignements clés, qui montrent la bonne santé économique du secteur. On apprend notamment que près de 9 emplois en moyenne, en France, se trouvent au sein de studio de moins de 100 salariés. Parmi l’ensemble des salariés, 75% sont en CDI et on voit une féminisation en demi-teinte, avec 14% d’effectifs féminins dans les studios de développement.

Du côté des opportunités, l’industrie du jeu vidéo recrute. En effet, l’étude montre que 800 à 1200 nouveaux emplois sont prévus dans les entreprises et de 550 à 800 emplois dans les studios.

On continue avec d’autres chiffres intéressants. Sur la totalité des studios, plus de 90% se considèrent comme indépendants, et plus de la moitié sont relativement jeunes (moins de 5 ans).

Il est recensé 90 étudiants formés par une école de jeux vidéo, et, en moyenne, 1 étudiant sur 2 trouve un emploi dans le jeu vidéo la même année que celle de l’obtention de son diplôme.

Zoom sur l’environnement économique de l’industrie du jeu vidéo

Parmi les plateformes de distribution dématérialisées, Steam reste le leader de la diffusion de jeux sur PC, avec 80% de part de marché. Loin derrière, on retrouve GOG, Gameplanet, Gamersgate ou encore Itch.io.

Côté consoles de salon, la commercialisation de la Switch semble avoir été fructueuse. En effet, Nintendo eShop domine le marché avec 69%, juste devant PlayStation Network (65%) et Xbox Marketplace (62%). Sans surprise cependant, pour les consoles portables, Nintendo eShop reste leader (80%) devançant PlayStation Network (55%).

Concernant les perspectives pour les années à venir, du point de vue des dirigeants, le constat est sans appel : l’industrie à de beaux jours devant elle !

83% d’entre eux sont très confiants et plutôt confiants quant à la réussite de leur entreprise, et 84% sont très optimistes et plutôt optimistes vis-à-vis du secteur vidéoludique français.