Actualités

Un portail relie New York et Dublin

Imaginez-vous transporté dans un univers de science-fiction aux accents « chill » et « arty », tel ceux que l’on retrouve dans des films comme « Her » ou « Ex-Machina ». À New York, sur la Flatiron South Public Plaza, une nouvelle installation artistique vient de voir le jour, mais celle-ci est bien plus qu’une simple sculpture. Il s’agit d’un portail de communication révolutionnaire, conçu pour abolir les distances géographiques. Pesant pas moins de 3,5 tonnes, cet imposant « portail » se présente sous la forme d’une structure circulaire abritant un écran géant au centre. Depuis New York, cet écran offre la possibilité de voir et de converser directement avec des passants à Dublin, grâce à une caméra installée dans une rue de la ville européenne. Cependant, contrairement aux portails souvent représentés dans les films de science-fiction, celui-ci ne permet pas de traverser instantanément l’océan Atlantique pour se retrouver à Dublin en quelques secondes. Après tout, il s’agit avant tout d’un écran. Une déception pour les amateurs de voyages intercontinentaux express !

À l’origine de cette création interactive se trouve Portals.org, une organisation dédiée à la connectivité humaine au-delà des frontières et des préjugés, offrant ainsi la possibilité de découvrir notre planète comme un tout uni et indivisible. Ce portail novateur a été conçu par l’entrepreneur-visionnaire lituanien Benediktas Gylys, tandis que la technologie sous-jacente a été fournie par Video Window, une société britannique spécialisée dans les solutions de visioconférence destinées à relier les employés d’entreprises dispersées aux quatre coins du globe.

Malgré sa conception en apparence simple, le portail a représenté de véritables défis technologiques. Maintenir une connexion à haut débit en permanence s’est avéré plus complexe que prévu, sans parler de la nécessité de garantir la sécurité du réseau pour éviter tout piratage des portails. À noter que d’autres installations similaires sont déjà présentes à Vilnius en Lituanie et à Lubor en Pologne, témoignant ainsi de l’essor de cette nouvelle forme de connexion humaine à l’échelle mondiale.